Max Havelaar s’ouvre aux agriculteurs français

Le label de commerce équitable annonce une certification pour les céréaliers et les éleveurs laitiers les plus fragiles économiquement. Ils bénéficieront d’un prix minimum garanti. Une double certification (la coopérative et le producteur) assurera  que le label garantisse les producteurs jeunes et les plus défavorisés ( critère de revenu). Ce label, contrairement à certains autres, associe les produits français et ceux des pays du sud pour les produits composés

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Instagram